Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 

Les haies, limites du jardin et atout pour la biodiversité

Les haies sont des refuges de biodiversité à elles toutes seules : sources de nourriture pendant leur floraison, et abri pour la nidification pendant toute l’année. Oui, mais seulement si les espèces retenues pour leurs compositions sont bien choisies !

Comme dans le paysage agricole, la monotonie à l’échelle d’un jardin est défavorable à la biodiversité. Et ainsi, il ne faut pas hésiter à reconnaître aujourd’hui que l’omniprésence des haies mono-spécifiques de thuya, tellement à la mode à une époque, sont loin d’être très bénéfiques pour la biodiversité : elles ne proposent aucun pollen ou nectar, et présentent une végétation trop dense pour inciter les oiseaux à y nicher.

Deux recommandations principales pour les jardiniers qui souhaitent reconvertir leurs haies en refuges à biodiversité : 

           1- Choisir des espèces productrices de pollen et de nectar

Téléchargez ici la liste des espèces préconisées par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles pour des haies favorables à la biodiversité (29 espèces)

(Pour des photos des différentes espèces : cliquez sur le nom de l'espèce dans le fichier .pdf)

Vous trouverez, strate de végétation par strate de végétation, les arbres, arbustes, et buissons les plus pertinents pour retrouver de la biodiversité dans vos haies.

Même plantés de manière isolée dans le jardin, ces espèces fourniront pollen et nectar aux butineurs et rempliront l’objectif de favoriser la biodiversité. 

           2- Adopter des pratiques d’entretien favorables à la biodiversité

Implanter des haies composées d’espèces favorables est déjà une bonne chose. Pour qu’elles puissent remplir correctement leur rôle, il y a quand même un point important auquel faire attention, c’est celui de la période d’entretien. Une seule règle à retenir : ne pas tailler vos haies pendant leur période de floraison ! Et, encore mieux : attendre que les oiseaux qui sont venus y nicher aient fini leur cycle de reproduction, et que les oisillons soient prêts à prendre leur envol.

Découvrez les autres gestes en faveur de la Biodiversité
en cliquant sur les dessins ci-dessous :



LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES