Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 

Traitements pesticides dans le jardin : pas dans n'importe quelle conditions !

Qu’elles soient d’origine synthétique ou biologique, les molécules à action pesticide sont rarement bénéfiques pour la faune lorsqu’il y a contact. S’il est sans doute bien difficile de s’en passer complètement, Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles incite les jardiniers amateurs à prendre toutes les précautions nécessaires lorsqu’une pulvérisation de pesticides s’avère malgré tout nécessaire :

  • La première précaution à prendre, c’est de ne traiter que lorsque cela est nécessaire. Dans le cas des insectes ravageurs par exemple, renseignez-vous dans votre jardinerie s’il existe des seuils de nuisibilité de tel ravageur sur telles espèce ornementale (« au bout de combien de pucerons par feuille de rosier dois-je traiter ? »)
     
  • Lorsqu’un traitement est nécessaire, respecter scrupuleusement les conditions d’emploi indiquées sur l’étiquette : il ne faut jamais modifier les doses prescrites au risque de voir diminuer l’efficacité du traitement
     
  • Traiter en dehors des heures de butinage : la matin, ou mieux encore, le soir après 18h, en dehors de la présence d’insectes
     
  • Traiter en l’absence de vent, pour éviter toute dérive non souhaitée des produits

Et n’oubliez pas non plus de vous protéger vous-même au moment de faire le traitement ! Une bonne paire de gants semble le minimum pour éviter tout contact direct avec les produits. Facultatif mais jamais de trop, un masque respiratoire tout simple minimisera les vapeurs respirées pendant la pulvérisation.

Découvrez les autres gestes en faveur de la Biodiversité
en cliquant sur les dessins ci-dessous :



LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES