Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 

Comprendre le fonctionnement d’une colonie d’abeille

Systématique
 
L'abeille mellifère (Apis mellifera mellifera ou abeille noire commune) possède la systématique suivante :
Lignée : arthropodes
Classe : insectes
Ordre : hyménoptères
Super-famille : apoidea
Famille : apidae
Genre : Apis
Espèce sous-espèce : Apis mellifera mellifera
 
La colonie d'abeille est composée d'individus qui maintiennent dans le nid une structure permettant la survie indéfinie du groupe alors que les individus n'ont qu'une vie éphémère.
Une colonie est composée pendant la saison active de 40 à 60 000 individus, dont la très grande majorité est constituée par les ouvrières.
 
Les différents individus d'une colonie
 

 Cliquez sur le tableau pour l'agrandir
 

Cycle de vie

 

 Cliquez sur le tableau pour l'agrandir
 
 
 
L'évolution du nombre d'individus dans la colonie au courant de l'année
 

 

Cliquez sur le graphique pour l'agrandir
 
 
L'importance de l'eau pour la colonie
 
(source : Johansson, 1980. In : Abeille de France, mars 1980)
 
"L'eau est indispensable au maintien d'une température constante dans le nid à couvainEnsemble des œufs, larves et nymphes présents dans une ruche, pendant une période de chaleur sèche. Les "abeilles réservoir" peuvent déposer l'eau : a) dans les petites cavités ressemblant à des cellules, faites de cire et de propolisSubstance résineuse que les abeilles extraient des bourgeons et de l'écorce de certains arbres, notamment les conifères, les peupliers et les marroniers d'Inde. La propolis sert notamment à colmater les trous dans la ruche, à consolider les rayons de cire, et à détruire certaines bactéries. (source : Wikipédia) et situées sur la partie supérieure des cadres; b) dans les légères indentations des opercules; c) dans les cellules, spécialement dans celles qui contiennent des oeufs ou des larves. Quand cette eau s'évapore, elle a un effet réfrigérant et empêche les larves et les oeufs de se déshydrater."
 
Effet du manque d'eau sur une colonie:
 
"Dans des pays aux étés très chauds, la consommation d'eau d'une colonie peut atteindre cinq litres par jour. Bien qu'un peu d'eau provienne du nectar, une colonie ne survivra que quelques jours si elle ne peut se procurer un complément d'eau, à l'extérieur ou dans un nourrisseur. Il est intéressant de noter que la mort d'une colonie imputée aux pesticides, pourrait être due, en fait, à un manque d'eau."
 

Source : Jean-Prost P. 1977, Apiculture.  Editions J.B. Baillière

 
 
  • une journée classique pour une colonie (30 000 butineuses) = 21 millions de fleurs visitées
  • Besoin en eau annuel d'une colonie = 10 kg
Source :
  • Jean-Prost P. 1987, Apiculture : connaître l’abeille, conduire le rucher. Editions Lavoisier / Technique et Documentation. ISBN : 2-85206-375-1. 6° édition revue et complétée
  • Jean-Prost P. 1977, Bilan annuel de la vie d'une colonie. Apiculture.  Editions J.B. Baillière.
  • Johansson, 1980. In : Abeille de France, mars 1980. De l'importance de l'eau en apiculture.
  • Le Progrès. 2003, Le miel de lavande victime de la sécheresse. 


LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES