Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 

Présentation des JEFS Jachères Environnement et Faune Sauvage

Les acteurs du monde de la chasse ont été parmi les premiers à exploiter l’espace ouvert par le gel de terres dans un objectif de préservation de la biodiversité, en lançant dès 1993 les premières Jachères Environnement et Faune Sauvage (JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage). Grâce à l’important réseau de terrain de Fédérations de Chasseurs, cette démarche s’est beaucoup développé, et s’est progressivement enrichi de nouvelles modalités, comme les jachèresLa jachère est l'état d'une terre arable au repos dans l'intervalle entre deux cultures. Le terme désigne aussi, par métonymie, cette terre elle-même (source : Wikipédia) fleuries.


Historique et présentation des JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage

Dans la foulée de la réintroduction en 1992, par obligation réglementaire, de la pratique du gel des terres sur une partie significative des surfaces agricoles européennes, les Fédérations de Chasseurs ont débuté en France dès 1993 un travail de valorisation de ces parcelles gelées, dans l’objectif de les rendre plus favorables, par une gestion appropriée, au petit comme au grand gibier.

Dans chaque département où les Fédérations ont lancé la démarche, une convention départementale est signée entre la Fédération de Chasseurs, le Préfet et la Chambre d’Agriculture, qui débouche sur la rédaction, de cahiers des charges JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage. Au lancement de la démarche, ces cahiers des charges étaient de deux types :

- les JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage dites classiques : reprenant les limites du gel agronomique de la PACPolitique Agricole Commune concernant le choix des espèces à mettre en mélange, avec comme seules contraintes supplémentaires une augmentation de durée de la période d’interdiction de broyage des parcelles, et une obligation de maintien du couvert jusqu’en sortie d’hiver ;

- les JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage dites adaptées : qui en plus de reprendre cette durée allongée d’interdiction de broyage et l’obligation de maintien du couvert, propose des compositions intégrant des espèces ne faisant pas partie de la liste des espèces autorisées sur jachère PACPolitique Agricole Commune (sarrasin ou maïs par exemple), plus adaptées aux effets recherchés sur la faune sauvage.

L’objectif principal de ces cahiers des charges est d’éviter la mortalité par broyage de la faune présente dans les parcelles de jachère, et particulièrement d’éviter la destruction des nichées, qui peut survenir lorsqu’une destruction mécanique du couvert intervient trop tôt pendant l’été. C’est aussi pourquoi il est recommandé, lorsque intervient le broyage, de le réaliser de manière centrifuge, et en équipant le tracteur d’une barre d’effarouchement.
L’objectif complémentaire est de fournir abri et nourriture (notamment des insectes) aux espèces de la petite et de la plus grande faune.

Concrètement, les exploitants agricoles contractualisent à la parcelle avec la Fédération Départementale des Chasseurs, et s’engage à respecter le cahier des charges. En contrepartie, les semences sont offertes à l’agriculteur, qui reçoit même dans certains départements une compensation financière correspondante au surcoût de l’implantation et de la gestion spécifique.


Les JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage fleuries, objectif paysage et communication positive

A partir 1999, apparaît un troisième type de contrat JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage : la jachère fleurie : l’objectif annoncé n’est plus de favoriser la faune sauvage, mais d’embellir les paysages. Localisées préférentiellement le long de voies de communication (route, sentiers…), ces jachèresLa jachère est l'état d'une terre arable au repos dans l'intervalle entre deux cultures. Le terme désigne aussi, par métonymie, cette terre elle-même (source : Wikipédia) sont semées d’espèces « fleuries » (type cosmos, zinnia, centaurée…), qui sont le plus souvent annuelles (ce qui implique la nécessité de ressemer tous les ans la parcelle si on veut la conserver). Ces jachèresLa jachère est l'état d'une terre arable au repos dans l'intervalle entre deux cultures. Le terme désigne aussi, par métonymie, cette terre elle-même (source : Wikipédia) fleuries, et l’engouement qu’elles ont suscité dans le grand public, se sont très vite développés au courant des années 2000, et il n’est pas rare, pendant la période de floraison de ces parcelles, de voir des passants s’arrêter en bordure pour cueillir quelques fleurs.

Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles a par ailleurs travaillé en partenariat avec la Fédération Nationale des Chasseurs et plusieurs Fédérations départementales à l’évaluation de l’intérêt de ces compositions pour l’abeille domestique .


Évolution des surfaces de JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage

Pendant la campagne 2004/2005, plus de 30 600 ha de JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage étaient répertoriées au niveau national. Après avoir augmenté sensiblement entre 1998 et 2001 (de 20 000 à 37 000 ha, soit une augmentation de 85% en 4 campagnes), les surfaces de JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage ont oscillé au cours de la période 2001 et 2007 entre 25 000 et 30 000 ha annuels (pour les seules surfaces mises en place dans le cadre de contrats passés avec les FDCs).

Ces surfaces de JEFSJachères Environnementales Faune Sauvage ont cependant fortement diminué suite à la décision européenne de 2008 de ramener le taux de gel obligatoire à 0% de la SCOPSurface en Céréales, Oléagineux, Protéagineux (dans le contexte d’alors d’apparition de fortes tensions dans les approvisionnements en matières premières agricoles). Aujourd’hui, les surfaces ont chuté à environ 10 000 ha.
Source :
- rapport JEFS 2005, Fédération Nationale des Chasseurs

- Granval et al. 2001, Jachères Environnement et Faune Sauvage, où en est-on ?, document téléchargeable à cette adresse : http://ec.europa.eu/environment/ppps/pdf/m_bonnet_annex1.pdf


LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES