Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 

Définitions et composantes de la biodiversité

La diversité biologique, ou biodiversité, représente l’ensemble des espèces vivantes présentes sur la terre (plantes, animaux, micro-organismes…), les communautés formées par ces espèces et les habitats dans lesquels ils vivent. La convention sur la biodiversité de 1992 précise dans sa définition que la biodiversité concerne l’ensemble du vivant, qu'il soit naturel (biodiversité sauvage) ou bien géré par l'homme (biodiversité domestique).
 
La biodiversité est un néologisme issu de la contraction des mots de l’expression « diversité biologique ». Ce mot a été utilisé pour la première fois par le biologiste américain Walter G. Rosen lors de la préparation du National Forum on Biological Diveristy organisé par le National Research Council en 1986.
 

Les trois niveaux de biodiversité

La Convention sur la Diversité Biologique du 5 juin 1992 a défini dans son article 2 la biodiversité comme étant « la variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie ; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes ».

Autrement dit, la biodiversité s'appréhende à trois échelles distinctes :
 
  • diversité des écosystèmes ou milieux : beaucoup plus difficile à définir et à quantifier que les deux autres, car un écosystème se définit à la fois par l’ensemble des espèces vivantes animales, végétales et microbiennes qui le constituent, et par leurs caractéristiques abiotiques (type de sol, topographie, climat…).
  • diversité interspécifique : diversité existante au niveau du nombre d’espèces (ex : il existe deux espèces d’éléphants, des millions d’espèces d’insectes…).
  • diversité intraspécifique : c’est la diversité observable entre les différents individus d’une même espèce, que l’on peut appeler diversité génétique (ex : diversité existante entre les différences races de chiens, ou diversité existante entre les différents plants d’une population de pâquerettes). 
 

La distinction entre biodiversité extraordinaire ou remarquable et biodiversité ordinaire

Les expressions biodiversité extraordinaire / remarquable et biodiversité ordinaire sont souvent utilisées mais rarement définies.

Pour certains, la biodiversité remarquable est associée aux espaces protégés (C. Mougenot, 2003), et la biodiversité ordinaire aux espaces non protégés. Cette définition géographique est reprise par la Stratégie Nationale de la Biodiversité (MEDD, 2004) selon laquelle le maintien de la biodiversité est une problématique qui se pose « sur l'ensemble des territoires et non pas seulement sur les seuls espaces protégés parce que particulièrement remarquable ».

D'autres définissent la biodiversité ordinaire comme étant la diversité associée aux espaces anthropisés.

Le rapport Chevassus-au-Louis (2009), qui s’intéresse à la valeur économique de la biodiversité, donne une définition plus précise et générale :
  • une biodiversité qualifiée de « remarquable », correspondant à des entités (des gènes, des espèces, des habitats, des paysages) que la société a identifiées comme ayant une valeur intrinsèque et fondée principalement sur d’autres valeurs qu’économiques ;
  • une biodiversité qualifiée de « générale » (ou « ordinaire »), n’ayant pas de valeur intrinsèque identifiée comme telle mais qui, par l’abondance et les multiples interactions entre ses entités, contribue à des degrés divers au fonctionnement des écosystèmes et à la production des services écosystémiques qu’y trouvent nos sociétés."
La Stratégie Nationale pour la Biodiversité de 2011 note d’ailleurs que « les continuités écologiques prennent notamment appui sur la biodiversité qualifiée d’ordinaire ».

Cette biodiversité ordinaire est parfois appelée diversité "fonctionnelle" car assurant le fonctionnement de l'écosystème.


LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES