Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 

Les haies, des infrastructures aux multiples intérêts

La haie est l’exemple type d’élément fixe du paysage qui est naturellement multifonctionnel pour la biodiversité. Des haies diversifiées et entretenues de manière adéquate sont non seulement sources d’alimentation et refuges pour de nombreux animaux, des pollinisateurs aux oiseaux, mais elles présentent de plus de multiples intérêts agronomiques.


Les multiples intérêts de haies pour l’agriculture

Les intérêts des haies pour l’agriculture sont nombreux. L’effet brise vent est souvent le premier mentionné quand il est question de l’utilité des haies. Judicieusement implantées de manière perpendiculaire au vent dominant, les haies agissent mécaniquement en limitant les pertes d’eau utile (sur l’évaporation et l’assèchement du sol, et sur l’évapotranspiration des plantes). Même si les parties des parcelles cultivées les plus proches des haies présentent souvent un état moins satisfaisant qu’en milieu de parcelle (à cause de la concurrence entre la haie et la culture), certaines études vont jusqu’à rattacher directement la présence de haies à des augmentations globales de rendements en céréales ou en protéagineux.

L’effet brise vent des haies permet également de :

            - diminuer les risques de verse,
            - protéger contre les maladies véhiculées par le vent,
      - limiter l’érosion mécanique (éolienne ou hydrique) des sols (en combinaison avec la couverture des sols en période d’intercultures).

De plus, elles constituent des lieux de rétention d’eau en cas d’excès (et permettent donc de limiter les ruissèlements et les inondations), avec la capacité de restituer ces réserves en eau en condition de sécheresse. Ou encore sont des réservoirs pour de nombreux organismes auxiliaires des cultures (notamment des insectivores), qui pourront assurer un contrôle biologique des ravageurs sur les premiers mètres de la parcelle cultivée adjacente.

En élevage, il est également bien connu qu’en cas de fortes chaleurs, les animaux sont bien heureux de trouver refuge à l’ombre des arbres et des haies (si celles-ci sont suffisamment hautes). Enfin, les haies fournissent également du bois de chauffage, qui peut être valorisé économiquement sur les exploitations.

Ces nombreux intérêts des haies sont aujourd’hui des arguments de poids dans la mise en œuvre de programmes de replantations en milieu agricole, qui se développent de plus en plus, que ce soit à l’initiative des Fédérations de Chasseurs ou d’associations de préservation du bocage.


Les intérêts des haies pour la biodiversité

Les haies présentent également de précieux intérêts pour la biodiversité ordinaire vivant en milieu agricole. Elles apportent à la faune sauvage à la fois des sites de nidifications, des ressources alimentaires, et font office de protection et de refuge contre la prédation ou les intempéries. Leur forme linéaire fait également office de corridor, permettant la circulation de la faune.

Et bien sûr, les haies peuvent constituer des ressources alimentaires de choix pour les insectes pollinisateurs. En effet, de nombreuses espèces ligneuses fréquentes dans les haies champêtres produisent du pollen et du nectar, notamment à des périodes où la diversité de flore herbacée en floraison est plus réduite. Quelques éléments sur les essences de ligneux les plus intéressantes pour l’alimentation des pollinisateurs sur la page suivante de notre site .

Cependant, afin que tous ces intérêts ne restent pas purement théoriques, il convient de respecter certaines règles, aussi bien en termes de composition des haies que d’entretien de celles-c i.


LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES