Les Jachères Apicoles
ACCUEIL   NEWSÉVÈNEMENTSPRESSEQUI SOMMES-NOUS ?VOS QUESTIONS SOUTENEZ-NOUS !  ADHÉREZ AU RBA 
News 

  (27/11/2008) Analyse multifactorielle des surmortalités d'abeilles en Belgique : mise à jour des travaux de la Faculté de Gembloux

La Belgique est un des pays européens à avoir mis en place une analyse multifactorielle du phénomène de surmortalité des colonies d'abeilles domestiques.

Financé par la région Wallonne, cette étude vient de rendre publique (septembre 2008) ses dernières conclusions, sous la forme d'un exposé mis en ligne sur le site de la Faculté de Gembloux, sur la page dédiée aux travaux de l'équipe du professeur Eric Haubruge.

Vous pouvez consulter ces conclusions en cliquant ici.

Ressort tout d'abord en conclusion de cet exposé le rôle prépondérant joué par les pathologies dans la surmortalité des colonies (et notamment le rôle du varroa et des virus).

La question des ressources alimentaires est également abordée dans cette étude. Sur ce point, si une déficience de la qualité nutritive du pollen n'a pas été mise en évidence, les périodes de manque de nourriture pour les abeilles sont en revanche pointées du doigt : les cas étudiés montrent donc que les carences alimentaires ne sont pas en qualité, mais plutôt en quantité. Ce qui souligne, indirectement, la pertinence des démarches type jachèresLa jachère est l'état d'une terre arable au repos dans l'intervalle entre deux cultures. Le terme désigne aussi, par métonymie, cette terre elle-même (source : Wikipédia) apicoles, notamment pour les apports de pollen de fin de saison, quand les colonies se préparent à l'hivernage.

Le manque de nourriture est d'ailleurs cité comme premier facteur aggravant l'impact du varroa sur les colonies.

Bref, une étude à lire pour bien comprendre les causes du dépérissement des abeilles.

Bonne lecture !

> Retour à la liste des actualités


LIENS UTILESCONTACTLEXIQUEJACHERES APICOLESMENTIONS LÉGALES